XXYYXX

Depuis l’été le nom de code XXYYXX circule sur la toile dans les blogs dédiés à la musique, des rumeurs vont bon train et le mythe se construit.

Depuis que les synthétiseurs ont remplacé le traditionnel jeu de société pour Noêl, c’est une nouvelle génération d’artistes prépubères qui a fait surface (Jonas mantey, Nicolas Jaar, Valentin Stip..). Ils sont de plus en plus jeunes, ils sont doués dans ce qu’ils font d’ailleurs ils te foutent bien la rage, et se font connaître très vite grâce au web et aux maisons de production qui ont compris l’intérêt de cet outil.

Il a 16 ans, vient de Floride, et a fait de la chill wave un genre un peu plus écouté depuis que ses productions sont disponibles au téléchargement pour seulement $1.

XXYYXX, de son vrai nom Marcel Everett, est un jeune beatmaker qui signe sous le label Relief in Abstract. Abstrait comme les sonorités désinvoltes et en même temps voluptueuses de son album.

Ce jeune prodige construit un univers, qui lui est propre par ailleurs, assez particulier et complexe. Difficile d’écoute de prime abord, nous vous recommandons de l’essayer en fin de journée, ou un dimanche ou vous trainez un peu chez vous. Une electro mélancolique parfois, et pleine de visions de joie contenue. Même si le tempo peut paraître excessivement long au départ, on s’y adapte rapidement pour découvrir le son sous une nouvelle augure.

Autres titres conseillés : Fields, Slow Down

On écoute, on se détends, on kiffe.

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.