Treme est la dernière série en date de David Simon. Elle est diffusée sur HBO depuis avril 2011 et tire son nom d’un des quartiers de la Nouvelle-Orléans, dévasté par l’ouragan. David Simon nous fait découvrir ce quartier 3 mois après la catastrophe de Katrina. Il suit la vie de différents habitants de la Nouvelle Orléans : des musiciens, cuisiniers, professeur, indiens de Mardi Gras…

Treme

Il aborde tout d’abord un sujet brulant, celui de la reconstruction de cette ville dévastée par Katrina et dénonce le manque d’investissement fédéral pour une région qui ne semble plus prioritaire. David Simon cherche à décrire de la manière la plus réaliste possible cette ville et la situation à laquelle elle fait face. Ce pays n’a que deux siècles, la Nouvelle Orléans avait en elle une partie de sa culture et de son histoire.Il est bien dommage que l’Etat rechigne à investir pour la reconstruction d’une ville infiniment plus riche d’un point de vue culturel que la plupart des grandes cités américaines. Ne me dites pas qu’il y a d’autres priorités, des dizaines de milliers de personnes n’ont toujours pas reçu l’argent des assurances leur permettant de réparer leur ancienne maison. Cette ville a été désertée à cause d’un égoïsme national. On comprend rapidement un certain rejet des touristes, il est bien facile de venir quelques jours apprécier les charmes de la Nouvelle Orléans et de s’attrister de ce qu’elle peut endurer mais beaucoup moins de faire des sacrifices pour sa reconstruction.

Cette série est une ode à la musique ; elle suit des musiciens comme Antoine Baptiste plein de caractère, bien loin de l’industrie de la musique et de ses privilèges. L’authenticité de la musique est filmée, on retrouve quelques artistes du coin jouant leur propre rôle, on suit des concerts dans des bars ou salles de Treme, le défilé de Mardi gras, la rue des Français et ses musiciens et des enregistrements en studio… La B.O est à écouter et réécouter, amateur de jazz ou pas.

David Simon nous fait découvrir ce quartier et sa richesse. C’est un véritable guide touristique et ce n’est pas pour rien que l’on peut trouver une rubrique Treme sur le site de l’office du tourisme de la Nouvelle Orléans. J’ai beaucoup de mal à parler de cette série puisque je ne veux pas la travestir. David Simon, lui-même, a pris beaucoup de précautions dans le tournage. Il ne voulait pas donner une fausse image de cette ville, surtout à un moment où elle a tant besoin de faire parler d’elle, il savait bien qu’il arrivait en étranger et que beaucoup l’ont dénaturée auparavant. Il a donc mené un travail d’investigation titanesque pour faire le moins d’erreurs possibles à tel point que nous avons parfois l’impression de regarder un documentaire. Je n’ai donc pas envie de détruire ce qu’il a pu produire mais tiens à rendre hommage à son travail et à cette ville qui a tant donné et peu reçu en retour.

Malcolm

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.