TOP ALBUMS 2013 - ROCK

 

Deerhunter - Monomania

1. Deerhunter – Monomania

Loin des sentiers indé-rock et parfois expérimentaux de leurs débuts et après 3 ans d’absence, Deerhunter revient avec un nouvel album et arrive encore à nous surprendre avec une approche définitivement plus rock. Plus cru et direct avec des sons saturés et effets de distorsions, Monomania révèle aussi un côté plus mélancolique sur certains titres mais toujours avec des mélodies imparables. Assurément un grand album de 2013 grâce à la cohérence et à la richesse de ses compositions.

À écouter – Monomania

Of Montreal - Lousy With Sylvianbriar

2. Of Montreal – Lousy With Sylvianbriar

Douzième album du sextuor Of Montreal qui nous arrive de Georgie, Lousy With Sylvianbriar nous en envoie plein la tronche, et on aime ça. Le groupe complètement déjanté nous pond un album si farfelu et old-school qu’on aurait pu l’entendre avec un « sandwich » sur la pelouse boueuse de Woodstock entre Hendrix et Santana. Non non je vous assure, écoutez Hegira Migr et vous me croirez.

À écouter – Amphibian Days

Arctic Monkeys - AM

3. Arctic Monkeys – AM

On a bien connu les Arctic Monkeys gringalets avec leur rock frétillant et instable, mais AM est une bombe artisanale, un coup de maître, à la limite de la perfection. Et oui ils ont pris de l’assurance les petits gnomes anglais de Sheffield. La voix insolente d’Alex Turner, la batterie rapide et puissante d’Helders le tout tournant autour de la basse lacérante de Nicholson forment un univers unique, qu’on pourrait écouter avant un match de Hooligans dans la vieille Manchester des familles. On remarque à quel point ils ont mûri avec leur temps, et on se demande jusqu’où iront les Arctic Monkeys.

À écouter – Mad Sounds

King Krule - 6 Feet Beneath The Moon

4. King Krule – 6 Feet Beneath The Moon

Après avoir posé sa voix de crooner sur les compositions du dernier album de Mount Kimbie, King Krule sort son premier album, qu’il définit lui-même comme de la « blue-wave ». De sa voix enragée et envoûtante, il exprime ses émotions et sentiments à travers des textes très personnels et matures, rappelons qu’il n’a que 19 ans! Il nous dépeint un univers très varié et obscur avec un blues et jazz mélangés à de la pop, post-punk et soul. Un style et une voix reconnaissable parmi mille et dont on ne se lasse pas!

À écouter – Easy Easy

Arcade Fire - Reflektor

5. Arcade Fire – Reflektor

C’est vraiment dégueulasse. Arcade Fire, c’est toujours la même rangaine. Ils sortent un album tout les quatre ans, et PAF ils tapent le strike, le homerun. Aucune erreur. Mais au fond peut-on vraiment leur en vouloir? Cette année, ils ont tout de même pris un coup de pied aux fesses par le génie James Murphy de LCD Soundsystem qui produit leur album, et sincèrement ça se ressent. Daft Punk ne joue pas forcément à la maison, mais au moins on est moins flemmard en écoutant les Arcade Fire, et ça fait du bien.

À écouter – Afterlife

Thee Oh Sees - Floating Coffin

6. Thee Oh Sees – Floating Coffin

Ce huitième album longue durée du groupe depuis 2008 est un nouveau sans faute pour les San Fransiscains. Aujourd’hui, Thee Oh Sees maitrisent en effet parfaitement le style qui a fait leur réputation, cet audacieux mélange d’énergie garage, de guitares psyché et de chœurs hallucinés. Moins tortueux que les précédents et plus pop, cet album a surtout le génie de rendre leur musique plus abordable, sans toutefois lui faire perdre de son souffle et de sa fraîcheur, et sans renier ses valeurs très DIY. On parvient même à apprécier le goût douteux de la pochette à la longue (si, si).

À écouter – Minotaur

Sebadoh - Defend Yourself

7. Sebadoh – Defend Yourself

Après 14 ans d’absence, le trio de Boston, figure de proue de l’indie-rock US dans les années 1990, signe avec Defend Yourself son album le plus cohérent depuis longtemps. En effet si l’œuvre de Sebadoh avait toujours été tiraillée entre une dimension très mélodiques et une agressivité plus punk, cet album semble enfin réussir à concilier ces deux aspects pour notre plus grand bonheur. Plus que jamais ses deux songwriters, Lou Barlow et Jason Loewenstein, se complètent pour nous proposer un ensemble de ballades et d’hymnes rock aux mélodies admirables et à la rugosité très grunge. Quel retour!

À écouter – State Of Mine

Jagwar Ma - Howlin'

8. Jagwar Ma – Howlin’

Howlin’, c’est l’album qui a tourné en boucle cet été en nous donnant qu’une seule envie: qu’il ne se termine jamais!
Premier album du trio australien, Howlin’ est un savant mélange d’influences: de la scène Madchester (The Stone Roses, Happy Mondays) des années 80 à la pop californienne des Beach Boys, en passant par des sonorités électroniques et groove psychédélique. Trans-genre, c’est un album complet qui respire la fraîcheur et dont les titres s’enchaînent avec une aisance stupéfiante.

À écouter – Come Save Me

Enter Shikari - Rat Race (EP)

9. Enter Shikari – Rat Race (EP)

Sorti au début de l’année 2013, Rat Race se veut une mise en bouche du nouvel album d’Enter Shikari prévu pour l’année 2014. Pari réussi, les quatre chansons présentes sur cet EP éveillent notre curiosité sur l’album à venir. Ces titres aux accents dubstep,métal et hardcore sont en accord avec la philosophie d’Enter Shikari qui est de décloisonner les genres. Fidèles à eux-mêmes, Enter Shikari nous offre des paroles controversées sur des sujets tabou et ce pour notre plus grand plaisir!

À écouter – Rat Race

Youth Lagoon - Wondrous Bughouse

10. Youth Lagoon – Wondrous Bughouse

Nouvel album du jeune chanteur californien Trevor Powers, et nouvelle réussite ! Après un premier album encensé par la critique, Youth Lagoon revient ici avec la formule qui avait fait son succès sur The Year of Hibernation: une dream pop mélancolique, mêlée à une approche très post-rock. Cependant quelque chose a changé, sa voix ici s’est affirmé et se fait plus directe, moins fragile, les paysages évoqués ici sont plus bancaux, plus mystérieux. Tous ces éléments rendent Wondrous Bughouse moins facile d’approche. Aussitôt apprivoisé cet album devient pourtant l’un de vos compagnons les plus fidèles, accompagnant aussi bien un dimanche pluvieux à Lille, que les premiers rayons de soleil annonçant les beaux jours.

À écouter – Rasberry Cane

On a aussi aimé: Son Lux – Lanterns, Foxygen – We Are The 21st Century Ambassadors of Peace & Magic, Queen Of The Stone Age – … Life Clockwork
On a été déçus par: The Strokes – Comedown Machine
En 2014, on va suivre: Temples

Catégories : Non classé

1 commentaire

Son Lux - Lanterns | La Nordisque · 12 février 2014 à 16 h 11 min

[…] extrêmement ambitieux, d’une évidence rare. Lanterns aurait pu avoir sa place dans notre classement des meilleurs albums 2013 tant la succession des titres qui le compose s’apparente à un voyage d’une beauté rare et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.