TOP ALBUMS 2013 - METAL

 

Tesseract - Altered State

1. Tesseract – Altered State

Un album qui pour moi confirme la position clé de Tesseract dans la mouvance Djent malgré les nombreux changements de line-up. Ashe O’Hara surpasse en effet la performance originale de Daniel Tompkins et complète par sa voix l’univers musical incomparable de Tesseract.

À écouter – Singularity

Leprous - Coal

2. Leprous – Coal

Nouvel album et nouveau chef d’oeuvre pour Leprous : chaque titre se démarque des autres par une composition et des sons mémorables. On retiendra en particulier The Valley, avec sa nostalgie et ses rythmiques marquantes.

À écouter – The Valley

Dream Theater - Dream Theater

3. Dream Theater – Dream Theater

Une petite troisième place pour Dream Theater, premier self-titled du groupe qui a pourtant preque trente ans d’existence. S’il faut avouer que ce dernier album est solide, je ne peux m’empêcher d’avoir un goût amer dans la bouche: forger et dominer le Metal Progressif pendant trente ans, c’est bien. Mais avec l’arrivée de Mike Mangini et le départ de Mike Portnoy, je m’attendais à une vraie révolution dans la composition. Suite au prochain numéro?

À écouter – Illumination Theory

Persefone - Spiritual Migration

4. Persefone – Spiritual Migration

Découverte récente pour ma part, Persefone me laisse bouche-bée. Avec la virtuosité des guitares, la précision redoutable de la batterie et la créativité dans la composition, l’album Spiritual Migration, c’est tout simplement plus d’une heure de biffle. Et le pire, c’est qu’ils le font aussi bien dans la tendresse que dans la violence.

À écouter – The Great Reality

Dead Meadow - Warble Womb

5. Dead Meadow – Warble Womb

Après 5 ans absence et quelques réajustements du line-up du côté des fûts, Dead Meadow revient porter fièrement les couleurs d’un psychédélisme lourd, et très Black Sabbath dans l’âme. Insolent de maîtrise et de réussite, le groupe washingtonien nous livre ici 15 plages aux sonorités suintant le stoner, mais également la folk l’espace de quelques ballades, et rappelant parfois même la pop lancinante de Spiritualized sur quelques choeurs, c’est tout le génie de la recette de Warble Womb. Un disque qui réconciliera les fans de Sleep et ceux de Jason Pierce.

À écouter – 1000 Dreams

Melvins – Tres Cabrones

6. Melvins – Tres Cabrones

Pour cet album, les infatigables Melvins ont décidé de mettre de côté les aspects les plus irritants de leurs dernières galettes, c’est-à-dire les expérimentations pas toujours bien senties et la tendance doom minimal (sauf sur I Told You I Was Crazy). Le trio se concentre ici sur ce qu’ils savent le mieux faire, soit un mélange efficace et jouissif d’heavy rock et de sludge metal, accompagné du chant rageur de Trevor Dunn. Bref un retour aux années 1990 et aux albums Houdini, et Stoner Witch qui avaient fait leur succès. Débarrassé des 3 intermèdes cartoons de 1 minute parfaitement inutiles, vous voilà en présence d’un très bon album des Melvins, délicieusement rétro, qui réjouira les nostalgiques de la scène de Seattle de l’époque. Alors bien sûr ça sonne un petit peu daté, mais quel plaisir de retrouver les parrains de la vague grunge/sludge à un tel niveau!

À écouter – City Dump

Blaak Heat Shujaa - The Edge Of An Era

7. Blaak Heat Shujaa – The Edge Of An Era

Derrière cet artwork somptueux se cache l’un des albums stoner les plus prometteurs de l’année. S’inscrivant directement dans le sillage de Om, aussi bien au niveau musical que des thèmes évoqués (la spiritualité et l’Orient qui fascine), le trio de Los Angeles nous propose une musique très atmosphérique, avec des guitares planantes et une rythmique lancinante et plus sombre en contraste, portée par des lignes de basse admirables. Vite on se prend à rêver de paysages désertiques, parcourus par le vent, et de caravanes voyageant d’oasis en oasis. Seul réserve peut-être: la voix se révèle un peu en dessous du niveau général des chansons, heureusement celle-ci se fait assez rare pour ne pas énerver.

À écouter – The Obscurantist Fiend (The Beast Pt. I)

Protest The Hero - Volition

8. Protest The Hero – Volition

Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort: la devise suprême d’Olivier Minne dans Fort Boyard décrit parfaitement l’évolution et le dernier bébé de Protest The Hero.

À écouter – Clarity

 

Vildhjarta - Thousands Of Evils

9. Vildhjarta – Thousands Of Evils

Si Vildhjarta avait déjà secoué le monde du gras avec Måsstaden en 2011, l’EP Thousands of Evils propose encore de nouvelles distortion et se paye le luxe d’être toujours plus couillu, même en acoustique sur « Dimman ».

À écouter – Dimman

Uneven Structure - 8

10. Uneven Structure – 8

Uneven Structure a réenregistré l’EP 8, sorti en 2009. Avec cette version 2013, il est enfin possible d’écouter cette merveille comme il se doit, en attendant le nouvel album!

À écouter – 8

 

On a aussi aimé: Caligula’s Horse – The Tide, The Thief & River’s End et Circles – Infinitas, Kadavar – Abra Kadavar
On a été déçus par: Dream Theater – Dream Theater
En 2014, on va suivre: Kadinja

Catégories : Non classé

1 commentaire

TOP ALBUMS 2013 - LA NORDISQUE | La Nordisque · 12 février 2014 à 16 h 13 min

[…] ELECTRO — HIP-HOP — METAL — REGGAE/DUB — […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.