The Souljazz Orchestra

Souljazz Orchestra, c’est un groupe qui nous vient du Canada et dont on entend beaucoup parler depuis sa création en 2002. Régulièrement sur les ondes de Nova, adulé par le grand Gilles Peterson, DJ anglais propriétaire de plusieurs labels et journaliste à la BBC, et présent sur de grands festivals français, SOJ s’est fait une place dans le monde de l’afrobeat et de l’afrojazz.

Ses deux premiers albums « Freedom No Go Die » et « Manifesto » sont à résonnance afrobeat, genre musical crée par le grand Fela Kuti, créateur de l’afrobeat et politique nigérian influent, créateur de la « KakukaRepublic », organisation  visant à se révolter contre une élite nigériane corrompue profitant du boom pétrolier. SOJ fait renaître ces sons afro-beat et a d’ailleurs la reconnaissance des deux fils de Kuti, références actuelles de l’afrobeat qui est un mélange de funk, de jazz, de musique d’Afrique occidentale, de la musique traditionnelle nigériane et des rythmes yorubas.

SOJ est parfaitement à l’image du multiculturalisme de l’afrobeat par les origines de  ses 8 musiciens mais aussi par une variété d’instruments extraordinaire. Une trentaine d’instruments aurait été utilisé pour leur dernier album en date, « Rising Sun », sorti en 2010, qui tend plus vers l’afrojazz avec un mélange très bien senti de musiques sur-vitaminés dont SOJ a la recette  et  de musiques jazz langoureuses.

SOJ est aussi un groupe engagé, les titres des albums et des titres le montrent bien : « MistaPresident », « The blindleading the blind », « Insurrection », « LittleHabana »… Tout comme Fela, SOJ crée une musique qui a la volonté de donner voix à un peuple en révolte.

Malcolm

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.