abstraxion break of lights

Hé oui aujourd’hui c’est le dernier jour des vacances (et c’est bien triste), mais le chill n’est pas fini ! En effet, c’est le grand retour de Chilling Sunday, la chronique qui vous avait manqué !  L’occasion rêvée de vous détendre encore un peu avant cette rentrée qui s’annonce déjà exténuante…

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir Abstraxion, aka Harold Boué, un producteur et musicien français basé à Londres et à Marseille, qui est un DJ montant dont on entendra certainement plus parler dans peu de temps (si si, je vous l’assure !). Il a sorti en décembre 2013 son premier album Breaks of Lights sur le label new-yorkais HAKT ainsi que le label Other people de Nicolas Jaar, après une série d’EP très réussis dont Jaipur’s Elephant (Different Recordings 2011).

Son univers musical est empli de rêveries mélancoliques et d’explorations hybrides, avec des morceaux à la texture sonore riche et travaillée. Par exemple, White Rain, la chanson qui ouvre l’album, nous fait voyager avec les paroles murmurées de l’artiste parisienne Chloé qui se mêlent à une guitare plaintive et un synthé lancinant, ainsi qu’à la propre voix fantomatique d’Abstraxion. C’est comme un voyage où le temps s’arrête, et dont on ressort engourdi et frissonnant. Je n’en dis pas plus et je vous laisse découvrir avec la playlist ci-dessous.

Mais Abstraxion a aussi une face cachée, avec des morceaux beaucoup plus techno et pêchus dont notamment Jus Acid, issu de l’EP éponyme de 2011 (Different Recordings), ou encore Rebellious Silence, issu de l’EP Sleepness Night-Sitting (2007), que je vous invite à écouter.

Je vous invite à aller faire un tout sur son Soundcloud  https://soundcloud.com/abstraxion pour découvrir plus en détail son univers sonore si particulier.

 

Chill & Love

Paul

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.