Et voilà la partie deux de nos coups de cœur, pour votre plus grand plaisir…

Virgile – The angel you don’t know, Amaarae

Dans son premier album « The Angel you don’t know », la chanteuse Amaarae offre une suite à son premier bain artistique et redonne des couleurs exubérantes au R&B, retrouvé coincé entre deux sombres twerks. Une musique tentatrice qui invite à chalouper ses pas avec flegme.  D’un timbre timide mais sans pudeur, Amaarae met en rythme une nuit tombée où les néons colorés d’une terrasse viendraient de se réveiller. Sa voix ingénue étale de douceur notre corps, s’y appuie pour réveiller des sensations intimes et enfin inviter à la fantaisie. On se sent si bien sous les auspices de cette voix et de ses désirs qui mordent l’oreille. Mais l’on sait que les nuits tardives sont propices aux dérapages. Au fil du disque, le jean se tache, les chansons se font plus mélancoliques et les pas moins marqués, avant la rage et le dépit d’une dernière danse (« Sad Girlz Love Money »). Plongée dans la moiteur d’une nuit tropicale où dérapent les jeux d’adultes, où la lune sous ses airs séduisants se fait tremblante, puis blessante.

Vincent – A Little Story, Gystere

Gystere, de son vrai nom Adrien Boris Peskine, est un artiste Français né en 80 à Paris. Il chante principalement en Anglais, et évolue dans un univers musical aux sonorités funk / rock progressif / jazz / rap.

Ce mois-ci, il sort son premier album, intitulé « A Little Story », articulé autour de 10 morceaux au style mélangeant alternative, rock, jazz et funk. Un album qui transporte par son rythme, ses instruments et ses mélodies, qui en font une expérience presque psychédélique dès le premier morceau, « War ». Son court format (40min), permet de facilement appréhender l’ensemble en une écoute, nous plongeant ainsi au cœur du projet et de la personnalité de Gystere.

Henri – AC/DC, phénix des temps modernes

AC/DC, légendes du rock, sont de retour après six longues années d’absence. À travers leur nouvel album Power Up, le groupe de hard rock britannico-australien se retrouve ici pour un 17ème album, 46 années après le 1er, rendant hommage à leur icône Malcolm Young décédé en 2017. Le groupe renaît de ses cendres en proposant un album fidèle à sa lignée, proposant des sonorités dans la plus pure lignée du blues et du rock’n roll : mesure binaire, gamme pentatonique et solo de guitare sont au rendez-vous. Le plaisir est inchangé, l’énergie est maîtrisée. De quoi vous remettre sur pied en ces temps de confinement. L’album est riche et varié, de la musique d’ouverture « Realize » façon « Thunderstruck » à « No Man’s Land », titre le plus instrumentalement complet, en passant par « Through The Mists of Time », titre le plus pop de l’album, où la mélancolie des paroles prend tout son sens suite à la mort de leur partenaire. Fan invétéré ou simplement curieux, cet album saura vous ravir.

Clément -Colors’ shows

ColorsxStudios, c’est un concept simple : mettre à l’honneur des talents exceptionnels, de tous genres et de tous horizons, devant un fond unicolore.

Depuis maintenant 4 ans, le studio Allemand nous fait découvrir, ou redécouvrir, des pépites parmi lesquels Billie Eilish, Tommy Cash ou Angèle.

Ce mois-ci, 8 artistes ont été mis à l’honneur. Nous en avons sélectionné quelques-uns ci-dessous

Prettyboy D-O – Jungle Justice

Colors mets à l’honneur le jeune artiste d’origine nigériane, Prettyboy D-O, et son nouveau single « Jungle Justice ». Dans un mélange de street music et d’alté, genre dérivé de la musique alternative mondiale très populaire au Nigéria, Prettyboy D-O met toute son énergie à l’œuvre dans ce titre en lien avec le message engagé de son dernier projet ‘Wildfire’, sorti en Juin dernier, où il dénonce l’oppression subit par le peuple Nigérian.

Black Though – State Prisoner

Le rappeur américain originaire de Philadelphie et leader du trio The Roots reprends en Colors Studio ‘State Prisoner’ extrait du troisième volume de sa série ‘Streams of thought’ sorti le mois dernier. Un titre dans lequel le rapport appel à la solidarité du peuple afroaméricain tout en mettant en avant son propre talent.

Yseult – New Opera

Finaliste de la Nouvelle Star en 2013, Yseult, chanteuse de variété française originaire de Quessy, vient inaugurer un nouveau format de Colors Studios : ‘New Opera’. Ce nouveau format aura pour but de permettre à des artistes, musicaux ou non, d’exprimer des idées inspirantes et avant-gardistes avec un potentiel de transformation sociale et culturelle. La jeune française interprète 3 de ses musiques ‘Bad boy’, ‘Indelebile’ et ‘Corps’ dans lesquels elle présente son histoire, abordant les thèmes de la vulnérabilité et la romance.

Richard – Musica Encantada, Dokta Venom

Après l’excellent album Macumba Quebrada, Dokta Venom, nous enchante à nouveau avec la sortie de son single Musica Encantada, produit sous le label Far Out Recordings. Daniel Maunick de son vrai nom, confirme et développe son goût pour les musiques du Brésil, pays dans lequel il a séjourné de nombreuses années. Ce DJ et producteur londonien nous propose une house mêlant synthés mélodieux, deep basses et rythmes syncopés. Son dernier titre, Africana, à la limite de la bossa nova, nous transporte sur les plages brésiliennes.

Catégories : Articles

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.