La Nordisque vous partage en cette fin de mois ses coups de cœurs de Janvier. A écouter sans modération.

« Daniel Haaksman Presents 15 Years Of Man Recordings » – Virgile

Sortie au mois de novembre dans le silence endolori des pistes de danse, la compilation de Daniel Haaksman pour les 15 ans de son label (Man Recordings) est venue nous chambouler, au figuré comme au sens propre. 15 années, 15 titres à haute tension latino-brésilienne dopés aux rythmes house et aux coups de basse techno. Pour tout vous dire on s’est déshabillé. De haut, en bas. Et on a commencé. A monter, descendre. Monter, descendre. Trois mois plus tard, ça dure encore et pour vous on a hâte que ça dure toujours.

Steel City Dance Discs Volume 20 Salomé

Le 15 Janvier c’est Mall Grab qui nous a offert 24 minutes de kiff. Après avoir ouvert la danse avec son premier volume en 2016, il signe le 20 ème volume de son label Steel City Dance Disc , basé en Australie . En 4 ans, le label a reçu des producteurs du monde entier comme Loods, Jasper James, Skin On Skin et LB aka LBAT. 

Mall grab nous chatouille les oreilles avec 4 sons qui oscillent entre House Techno et Breakbeat, parfait pour se mettre en jambe avant une bonne soirée. Gros coup de cœur pour « Nonstop Feeling », à écouter sans modération. 

Lancement du label Techno Import – Paul

Créé en 1993 par le célèbre Mazen au 16 rue des Taillandiers à Bastille, le disquaire parisien Techno Import est devenu un incontournable et rare magasin de vinyles proposant une sélection house et techno à Paris. Les affiches du Rex, de la Weather ou encore de la Concrete et les stickers de label du monde entier s’accumulant sur les murs à l’intérieur sont les marqueurs d’un lieu devenu mythique pour la musique électro parisienne.  

Le disquaire commence bien l’année : il vient de lancer son label Techno Import avec un premier various TCHNMPRT001 à quatre tracks signées par Diego Krause, Ben Hamama, Steve O’Sullivan et surtout Mazen (vs Nabil) qui se lance dans la production. Les sonorités minimal et techno s’accordent parfaitement avec l’ambiance du disquaire. 

Ce premier EP est proposé sur un vinyle noir et vert, à la forme originale de scie. À venir directement écouter en magasin !

Bicep – Isles – Clément

Il aura fallu deux ans et plus de 150 démos produites à Bicep pour nous régaler avec ce deuxième album sorti en début de mois. Quatre ans après le succès de leur premier album, Matt McBriar et Andy Ferguson reviennent avec 10 morceaux et un mélange de styles et des sonorités venues du monde entier, à l’image de Apricot, produit à partir de samples d’un chant traditionnel du Malawi et de chœurs féminins dégotés dans les archives de la Radio et Télévision Bulgare. Un voyage entre techno, dream house et drum’n’bass ponctué de voix fantomatiques qui s’écoute aussi bien sur nos regrettés dancefloors que dans son salon. Ce second album est aussi une référence à l’origine nord-irlandaise du duo et à leur statut d’Insulaire. « Nous avons des émotions très mitigées liées au fait d’avoir grandi sur une île. Vouloir partir, vouloir rester. Isles est une réflexion sur ces contradictions, la lutte entre l’expansif et l’introspectif, l’isolement et l’euphorie». 

A écouter sans modération. 

Brings Backs, Alfa Mist – Richard 

Alfa Mist pianiste et producteur londonien nous annonce la sortie de son quatrième album « Bring Backs » attendu le 23 avril avec la sortie d’un single « Run outs ». Très proche d’artistes tels que Tom Misch ou Yussef Dayes, l’artiste mélange habilement ses influences jazz et hip-hop. « Run outs » nous propose des accords mélodieux mêlés de beats frénétiques. Un superbe solo de trompette parachève le son.

Catégories : Articles

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.