francois 1

Après deux ans à vous être saigné à blanc, après avoir vu les photos Facebook de vos amis ivres  alors que vous révisiez votre géopolitique, après avoir fait le tour de la France en passant par Montpellier (parce qu’on sait jamais et il paraît que c’est super mignon), après avoir mis vos plus beaux habits, après avoir répété les mots « dynamique » et « motivé » une centaine de fois, vous vous retrouvez enfin dans l’école de vos rêves. Vous avez invité vos amis pour faire une méga teuf, votre mamie a participé au financement de vos vacances d’été, et même vos parents n’ont pas prononcé le mot « travail » depuis déjà 48h. Plus rien ne peut vous arrêter !

Plus rien ne peut vous arrêter ?

Vous aviez pourtant tous prévu, vous connaissiez déjà le campus sur le bout des doigts, vos futurs Assos, la couleur de votre slip pour la rentrée et même comment enlever du scotch de vos tétons sans avoir mal.  Pourtant vous aviez oublié une chose, une chose qu’on ne vous avez pas apprise en prépa :

Comment survivre à une overdose des Lacs du Connemara ?

francois 2

On ne va pas se mentir, au début, comme tout le monde, prit dans cette ambiance bon enfant vous allez vous époumoner en hurlant plus de fois dans la soirée qu’Evelyne Dhéliat dans sa vie (lol) que des nuages noirs viennent du nord.

Et peu à peu vous allez vous demander si Michel Sardou ne serait pas à la tête d’un cartel qui tiendrait en otage les écoles de commerces, les obligeant sous peines d’horribles menaces à lobotomiser leurs élèves à coup de « CONNEMARAAAAAAA  » .

Car vous allez vous en rendre compte, de plus en plus de personnes vont sombrer dans les tréfonds de la musique. Vous allez voir votre premier ami, celui que vous aviez rencontré le premier jour d’amphi, se trémousser sur des chansons que même NRJ refuse de passer.

Il y a donc une solution : l’alcool, boire jusqu’à ne plus réaliser qu’il y a un affreux remix de Lana del rey qui passe en boucle. Et finalement c’est peut-être ça le secret de l’école de commerce ! Oublier que tous vos plus beaux/marrants/improbables souvenirs se sont passés avec Nicki Minaj en fond sonore.

Cependant il existe une autre solution, ouvrir l’œil ! Dans chaque école de commerce il y a des amoureux de la musique, ils sont parmi nous, effectuant des chorégraphies sur Claude-François afin de garder leur  anonymat, mais si tu cherches bien tu pourrais les trouver : aller un indice.

Mais pas d’inquiétude, on fait des trucs bien plus cools qu’écouter de la musique nulles : http://www.topito.com/top-signes-ecole-commerce-the-world-is-yours

François

Catégories : Articles

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *