Landfill Harmonic

A quoi pensez-vous quand je vous dis « orchestre »? Et maintenant à quoi pensez-vous quand je vous dis « bidonville »? Quel rapport me demanderez vous, et bien mixez ces deux idées et ça donne le superbe projet Landfill Harmonic.

Cateura, en plein cœur du Paraguay, est un bidonville où règnent la violence, les gangs et la drogue. Cateura, c’est également le lieu où sont déversés plus de 1500 tonnes de déchets chaque jour. Une décharge à ciel ouvert, où les familles qui y vivent, y compris les enfants, tentent de survivre grâce au recyclage et à la revente des matériaux qu’ils y trouvent.

C’est dans ce lieu plein de misère que deux hommes, Favio Chavez un chef d’orchestre et Cola un luthier local, ont décidé d’améliorer le quotidien des enfants en mettant à leur disposition des instruments de musique. Mais pas question de leur donner de véritables instruments, tout d’abord parce qu’ils seraient rapidement volés, mais surtout parce qu’ils sont hors de prix pour les familles locales. <i«< Un violon coûte plus cher qu’une maison ici » explique le professeur de musique. Mais pourquoi la musique serait-elle un luxe exclusivement accessible aux populations aisées?

C’est ainsi que les deux hommes ont eu la remarquable idée de fabriquer des instruments à partir de déchets trouvés sur place et de constituer un véritable orchestre: ils utilisent tous les matériaux de récupération exploitables de la décharge pour fabriquer des violons et violoncelles à partir de bidons d’huile et d’ustensiles de cuisine, des flûtes faites de tuyaux abandonnés et de tôle froissée ou encore des guitares à partir de cageots.
« Vous nous envoyez vos déchets, on vous renvoie de la musique! », telle est la devise de l’orchestre recyclé.

La musique a ainsi changé la vie de dizaines d’enfants de Cateura: Manuel Chavez, l’un des enfants de l’orchestre, interprète le Prélude de la 1ère suite pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach à la perfection sur son violoncelle recyclé. « Ma vie ne serait rien sans la musique », explique une autre jeune fille.

Landfill Harmonic

Depuis, l’orchestre s’est bien développé et est aujourd’hui composé de 35 jeunes musiciens et de plus de 700 instruments. Il s’est produit lors de nombreux concerts et a prévu de faire une tournée mondiale cette année, notamment aux Etats-Unis et en Europe. L’orchestre recyclé sera d’ailleurs le sujet d’un documentaire intitulé Landfill Harmonic (Décharge Harmonique en français) qui sortira dans le courant de l’année. Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici le trailer du film:

Pauline

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.