They Are Watching You

Les théories du complot déchaînent les passions. Qui ne s’est pas déjà intéressé aux Illuminatis, ce petit groupe de personnes qui s’emploierait depuis des siècles à échafauder un vaste plan de domination du monde ? Ces théories sont séduisantes, et ce pour plusieurs raisons.

La première, c’est que ça fait un sujet de discussion intéressant, pour changer. Quand on a trop parlé de la météo de la semaine dernière et du dernier cours de compta – qui était très chiant, et en plus il n’a pas fait l’appel -, on peut tenter de convaincre ses potes que, eh oui, Michaël Jackson n’est pas mort, que eh oui, les USA font parfois des trucs moches sans nous le dire, ou que, en fait, le 11 septembre, ben c’était un coup des Daft Punk. Ils ont un masque, et ils sont deux, comme le nombre de tours – coïncidence ? I think not.

Mais surtout, selon moi, si les gens aiment tant les théories du complot, c’est par ce qu’ils sont séduits par l’idée d’être manipulés dans l’ombre, d’être des victimes de quelque chose qui les dépasse. Si on les manipule, c’est qu’ils ne sont pas libres, et donc pas responsables de leur situation : facile de se décharger contre des ennemis invisibles, d’accuser l’autre d’être la cause de tous ses problèmes. Parce que oui : le complot a très bon dos. On peut l’accuser de tous les torts, car il tend à se soustraire à la réfutation : essayer de nous démontrer qu’aucun complot n’est à l’œuvre, n’est ce pas une autre tentative de nous tromper ? Les explications officielles, scientifiques, établies par les « experts » ou pas les pouvoirs publiques, et relayées par les grands médias d’information, seront structurellement discréditées.

Les complots plaisent ; or, tout ce qui plaît aux gens plaît aussi aux marketeurs. Un soir que j’errais désespérément sur YouTube, j’ai pu constater avec effroi qu’il n’y a plus un seul clip de rap US, de hip hop ou de R’n’B sans au moins 1 ou 2 pyramides, une référence à « Rainman » le démon du showbiz, et quelques images subliminales flippantes. Certains artistes, comme Kanye West ou Jay-Z en ont carrément fait leur marque de fabrique. Et plus le clip est mystérieux, plus ça fera le buzz : les gens passeront des heures à décrypter une à une les images du clip et le sens des paroles, persuadés qu’il y a un message caché. Le consommateur qui repère ces signes se sent plus proche de l’artiste, il a le sentiment de lui aussi devenir un initié et de se hisser au-dessus du commun des mortels. Donc voilà, moi la seule théorie du complot en laquelle je crois, c’est celle des méchants marketeurs, prêts à tout pour nous faire écouter les pires daubes possibles. Enfin ça, c’était avant. Avant que je ne tombe sur cette vidéo. Cette vidéo qui nous prouve, avec images et preuves à l’appui, que toute l’industrie musicale est en fait sous le joug de Satan.

« The Music Industry Exposed » : une série d’une dizaine de vidéos qui vous démontre avec des arguments plus percutants les uns que les autres que si les allusions aux démons, aux illuminatis et autres égyptiens méconnus sont si récurrentes dans les clips de musique populaire, c’est parce que c’est Bélzébuth (Bélzé pour les intimes) en personne qui gère tout ça. Ainsi, si la pyramide avec le fameux œil de la providence est partout, c’est parce que les artistes ont vendu leur âme à Satan et qu’il nous observe au travers de celui-ci. Si Eminem a changé son nom de Marshall à Rainman, c’est parce que comme Satan, il peut faire pleuvoir la richesse et la gloire à qui il souhaite. Vous êtes sceptiques ? Regardez donc cette image de Rihanna, issue de son clip « Umbrella » :

rihanna normale2

Eh bien, vous ne voyez rien ??? Pour vous, ce n’est que Rihanna prenant la pose, les mains en arrière ? Eh si je vous montre ÇA ????

rihanna monstre2

Eh oui, c’est bien la sale tronche de Belzébuth qui apparaît en plein milieu de votre champ de vision. Ses yeux méchants, ses horribles cornes, et sa gueule pleine de dents. Des centaines de millions de personnes ont vu ce clip sans s’apercevoir de qui ils avaient réellement en face d’eux. Autant de personne dont l’âme a été instantanément dévorée et qui finiront par se tordre de douleur dans les torrents de lave du 13ème Enfer. Les Illuminatis existent, et ils nous observent. C’est pourquoi, malgré le grand plaisir que cela me procurait, j’ai définitivement arrêté de regarder le Top 50 de MTV, et que je n’écoute plus que des Vocaloïds.

Nicolas

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *