Avec le Golden Hue E.P., récemment sortie sur Infuse, label de Enzo Siragusa (créateur des fameuses soirées Fuse à Londres), Julian Alexander (à droite sur la photo) fournit une fois de plus une pépite de raw house music. Avec cet E.P., il ajoute un autre release puissant à son portfolio qui contient, entre autre, des releases sur Dungeon Meat, Blind Box et Slapfunk.

Julian Alexander (Julian Tjon Sack Kie) a seulement 20 ans et il commence à percer dans la scène house underground. Il est originaire de la jungle du Suriname, mais a grandi à Utrecht aux Pays-Bas. Très jeune, il commence à pratiquer la musique et apprend à jouer plusieurs instruments. Encore adolescent, il se lance dans la production de la musique électronique, suivant les pas de son grand frère, le DJ, producteur et chef du label Slapfunk Records, Samuel Deep.

Les productions de Julian Alexander sont surtout influencées par le Jazz, le Hip-Hop, la House Underground et la UK Garage.

 

En 2014, Julian Alexander débute sur Dungeon Meat, label de Brawther et Tristan da Cunha, avec le HustlinE.P.. Ce début explosif ne laisse aucun doute quant à son talent et ses qualités en tant que producteur, d’autant plus qu’il n’a que 16 ans lorsqu’il produit Undrgr.

La Hustlin’ E.P. fournie des morceaux très sombres, musclés, lourds, forts en basse et frappants – elements typiques de ses productions.

Une autre sortie incontournable qu’il faut absolument relever pour illustrer le style de Julian Alexander est son E.P. sur le label Blind Box (Blind Box 002). Une fois de plus, on voit bien sa tendance à produire des sons toujours plus dark toujours accompagnés par des rythmes puissants et frappants.

A noter également, la coopération avec son grand frère Samuel Deep sous le nom Ingi Visions. Avec ce projet, les deux « jungle brothers » combinent leurs styles individuels dans leurs productions et leurs DJ-Sets en B2B. L’objectif, comme le dit une description de leur Get Slapped E.P., est la « dancefloor destruction ».

Sa dernière sortie, le Golden Hue E.P., est parfaitement cohérente avec l’ensemble de son projet musical et contient quatre morceaux époustouflants. Le groove house très deep de Sweet Rain (A1) combine des synth pads hypnotiques et rêveurs, et des rythmes puissants. Ensuite Cabin (A2), qui pour sa part est un son pincé et un peu plus minimaliste. L’autre face enchaîne avec Present (B1), un morceau dark et deep, qui paradoxalement créé une ambiance chaleureuse. En clôture vient le morceau Straight (B2), beaucoup plus rude, brut et dark, qui nous rappelle Hustlin’ E.P.

Vu son jeune âge, ses qualités et son expérience déjà acquise, Julian Alexander est un artiste qui deviendra certainement une référence sur la scène house underground.

 

Anton

 

More Julian Alexander:

https://www.facebook.com/julianalexandertjon/?fref=ts

https://soundcloud.com/juliantjon


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *