Attention : si vous êtes un fan incontournable de Star Wars et plus particulièrement de sa musique, cet article risque de vous surprendre. La bande originale de la saga, célèbre dans le monde entier, et couronnée par l’oscar de la meilleure musique de film en 1977,  a-t-elle été véritablement composée par John Williams ? Pour mieux répondre à cette question, retraçons l’histoire de la musique de Star Wars, et plongeons-nous dans les œuvres qui ont influencé de près ou de loin sa composition, il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… 

Star Wars, « Thème principal », John Williams

D’abord, revenons sur le contexte de la composition de la musique de John Williams. Lorsque le projet titanesque de Star Wars naît au cours des années 70, George Lucas pense d’abord utiliser uniquement des musiques originales. En effet, il considère que seuls des chefs d’œuvres du répertoire classique peuvent faire le poids pour son film, (à l’image de 2001, l’Odyssée de l’espace, film contemporain de science-fiction, tout aussi spectaculaire, qui utilise comme thème principal Ainsi parlait Zarathoustra de Richard Strauss). Mais, après les recommandations de son ami Spielberg, il décide finalement d’engager John Williams comme compositeur. Cependant, pour rester fidèle à son souhait initial, Georges Lucas demande à John Williams de s’inspirer du répertoire classique pour composer la bande originale. Ces demandes sont donc à l’origine des inspirations plus ou moins directes de John Williams.

Les inspirations indirectes de John Williams :

D’abord, regardons du côté de ses inspirations indirectes, c’est-à-dire les œuvres qui ont influencé l’atmosphère générale de sa musique.

Il y a d’abord de nombreuses œuvres qui ont servi d’inspiration à John Williams pour la puissance de sa musique, notamment chez des compositeurs allemands comme Richard Wagner (La Tétralogie, où figure La Chevauchée des Walkyries) ou Gustav Holst (Les Planètes, et particulièrement Mars), compositeurs célèbres pour leurs thèmes très vigoureux. Par exemple, on retrouve dans la musique de Star Wars la même utilisation des cuivres (trompettes, trombones, ect…) que chez ces compositeurs allemands, omniprésents dans la plupart de leurs thèmes principaux. 

La Walkyrie, « La Chevauchée des Walkyries », Richard Wagner

Plus précisément,  Wagner est une source d’inspiration pour la musique de Star Wars car John Williams utilise un concept musical popularisé par Wagner dans La Tétralogie : le leitmotiv. Il s’agit d’un motif musical ou thème simple attribué à un personnage ou un lieu, qui revient dans l’œuvre dès que l’on y fait allusion. À la manière de Wagner, John Williams attribue un thème à plusieurs personnages ou groupes de personnages de la saga (Le thème de la force pour les Jedis, La Marche Impériale pour Dark Vador, thème de la princesse Leia, …). Grâce à la répétition de ces thèmes tout au long de la saga, le spectateur entre plus facilement dans la peau des personnages. 

Star Wars, « Thème de la Force », John Williams

Parmi les œuvres qui ont inspiré John Williams on peut aussi trouver la marche funèbre de Chopin, modèle de la marché impérial (thème de Dark Vador). Même si la ressemblance peut sembler lointaine, on retrouve néanmoins les harmonies lugubres et les rythmes tranchants de l’œuvre de Chopin dans la marche impériale.

Marche Funèbre, Chopin 

Star Wars, « Marche Impériale », John Williams

Holst, Wagner, Chopin sont donc des inspirations indirectes pour John Williams : si on retrouve l’esprit de leur musique dans l’œuvre de John Williams, cette musique n’est pas pour autant citée telle quelle. Cependant, d’autres compositeurs, comme Korngold ou Puccini sont des inspirations bien plus directes pour John Williams

Les inspirations directes de John Williams 

Jusqu’à présent nous avons parlé des influences globales de John Williams. Mais il a eu des inspirations beaucoup plus directes, qui frôlent le plagiat sur certains aspects. 

Écoutez par exemple la musique d’ouverture du film hollywoodien Crimes sans châtiments paru en 1947, composée par Erich Wolfgang Korngold. 

Crimes sans châtiments (King’s Row), Erich Wolfgang Korngold

Forcément, il y a moins à expliquer, la ressemblance avec le thème principal de Star Wars est assez bluffante. Cependant, on peut penser que, si John Williams s’est servi de ce thème, c’est en partie parce que ces deux compositeurs s’inscrivent dans la même veine. En effet, à l’époque où Heinrich Korngold compose cette bande originale, les grands producteurs hollywoodiens demandent aux compositeurs des musiques de leurs films de jouer « encore plus fort que Wagner ». Les deux compositeurs partagent donc un héritage commun : le répertoire classique allemand.

Et si Korngold s’était lui aussi servi d’un thème pour composer sa musique ? Car nous avons beaucoup parlé des compositeurs allemands jusqu’à présent, mais les compositeurs italiens dans tout ça ? En effet, écoutez maintenant « l’Intermezzo » tiré de l’opéra Manon Lescaut, composé par Puccini en 1894. Normalement la 4ème minute devrait vous rappeler quelque chose… 

Manon Lescaut, « Intermezzo », Puccini

Même si l’orchestration change, on reconnaît le thème principal de Star Wars joué par les cordes. Et l’accord joué à la 4ème minute peut aussi nous rappeler l’accord de la fin du thème de Star Wars. 

John Williams s’est donc servi de nombreux thèmes, et a croisé plein d’influences différentes pour arriver à composer la musique du film. Cependant, il ne faut pas oublier que le souhait initial de Georges Lucas était d’utiliser uniquement des musiques originales. Donc, même si John Williams a fait le choix de s’inspirer de certaines œuvres, voire de réutiliser certains thèmes, ses choix répondent aux désirs de Georges Lucas. 

Pour finir, l’objet de cet article n’était évidemment pas de faire le procès de John Williams, mais plutôt de se demander où placer la limite entre inspiration et copie. 

Et, même si l’on peut parler d’inspiration pour Wagner, Holst, ou Chopin, on ne peut pas parler de plagiat pour Korngold ou Puccini, mais plutôt de réappropriation, car John Williams a considérablement renouvelé ces thèmes, en changeant les harmonies et l’orchestration.

John Williams a donc bien composé la bande originale de Star Wars, même s’il s’est réapproprié certains thèmes pour le faire.

Catégories : Articles

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *