patten

Découverte de patten, l’ovni qui bouscule les codes de la minimale. Ses deux passions dans la vie: la minimale et Star Wars! Quoi?! Vous avez toujours considéré ces deux passions comme bien distinctes? Inconciliables même? Et bien patten nous démontre le contraire. patten, c’est l’ovni de la scène électronique londonienne. Son premier album, GLAQJO XACCSSO, sorti en 2011 a été plébiscité par les amoureux d’un genre nouveau: la minimale du futur !

En effet, écouter cet album c’est plonger dans un univers rempli de cyborgs et de robots bienfaisants dont le seul désir est de nous ré-apprendre à danser. Vous pensez que je divague? Je vous invite donc à écouter ceci. Ah, vous voyez mieux ce que je veux dire à présent. Et bien, après deux ans d’absence et de concerts déjantés, patten revient avec un nouvel album ESTOILE NAIANT dont la sortie est prévue pour le 24 février prochain. Le single Drift est à l’image de cet album: destructuré, entre deep house futuriste et techno minimale revisitée. Les dix morceaux de ce nouvel opus vous feront planer et vous transporteront dans un autre monde, un monde dans lequel musique et imaginaire futuriste ne font plus qu’un.

Je vous recommande donc vivement de suivre patten, un artiste qui ne manquera pas de nous surprendre en 2014. En attendant, voici le clip de Drift, qui, à l’image de l’artiste, ne ressemble en rien à ce que l’on a l’habitude d’entendre:

Jena

Catégories : Découvertes

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.