Louis Amstrong

Ca y est, 2012 est fini.

2012 est fini et il est temps de l’avouer : durant les cocktails, les conversations avec votre futur boss ou les têtes à têtes avec votre unique choppe cultivée de l’année, vous n’avez pas brillé. Pour ce qui est du politique, sortez vous les doigts et lisez courrier international, ou regardez au moins le JT. Pour la musique par contre, je peux vous donner un petit coup de pouce.

Pour beaucoup le jazz s’apparente à un bordel musical de bobos prétentieux, nécessitant une culture qui demande efforts et intérêt. A vous qui n’avez ni l’un, ni l’autre, réfléchissez :

– Primo, le jazz n’est pas si terrible que ca, promis (c’est même vraiment pas mal parfois)

– Secundo, dans tous les cas, les bobos prétentieux sont partout, donc s’y connaître un minimum en jazz peut vous éviter de passer pour une huitre dans pas mal de situations.

LES INCONTOURNABLES

Il est impossible de réduire tout un genre (surtout le jazz) en 3 artistes. Mais pour les plus pressés, si je ne devais citer que 3 artistes de jazz, ce serait certainement Louis Armstrong, Duke Ellington et Miles Davis. A eux trois ils ont quasiment tout fait/tout créé/tout inventé. Petite selection personnelle de leurs plus beaux morceaux :

Miles Davis

Louis Amstrong

Duke Ellington

LES DIVAS DU JAZZ
Aujourd’hui tristement, beaucoup de musiciennes sont soit des fifilles ultra niaises, soit des catins (Niki belucci si tu me lis, ne le prends pas mal, tes seins sont cools quand même). Mais à l’époque il y avait des divas, des vraies. Avec une voix à faire pleurer Lana del Rey et une prestance incroyable. On notera surtout:

Ella Fitzgerald

Billie Holiday

Nina Simone

LES ACTUELS

Bon, certes connaître ses classiques, c’est bien. Mais pouvoir emmener quelqu’un voir un concert, c’est mieux. Alors même si vous trouverez toujours des orchestres très bons pour reprendre des grands maitres du jazz (l’orchestre de Laurent Mignard est par exemple excellent pour les reprises du Duke), autant avoir quelques noms d’artistes en vie.

Avishai Cohen

Kurt Elling

Ahmad Jamal
Mais surtout, SURTOUT le monstre au deux mains droites, l’un des seuls « grands » encore en vie : Ahmad Jamal.

Il se produit peu, du à son âge surement, mais ses concerts sont magnifiques. Et croyez moi, inviter un passionné de jazz à un de ses concerts vous garantira une augmentation, ou une demande en mariage (ou les deux).

Ou écouter du Jazz à Paris?
Je n’ai pas encore testé les clubs de Lille, mais à Paris vous avez l’embarras du choix.Pour les clubs sympa, ou on sirote un cocktail en discutant sur fond de Jazz je conseillerais le Petit Journal (à Montparnasse ou St Michel notamment). Et pour les salles de concert pures et dures on a : le Duc des Lombards (mais cher), le Caveau de la Huchette, le New Morning, le sunside…

Stackmo

Catégories : Découvertes

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *