Comment penser à la techno Berlinoise sans vous parler de Sascha Funke ?

Retour en 2003 : ce jeune Dj de 26 ans compose son premier album, Bravo. Repéré dès 1999 par le très grand label allemand Kompakt, il finit par rejoindre la famille du BPitch Control créée par une des fondatrices de la musique techno de Berlin, Ellen Allien. Forte de ses 40 ans et d’une expérience impressionnante, elle remarque rapidement le talent de Sascha et lui permet notamment de côtoyer Modeselektor, Housemeister ou encore le fameux Paul Kalkbrenner avec qui il habitera quelques années. Une coloc avec Paul K, la classe. Ses premiers Maxi le font connaître en Allemagne mais c’est grâce au label BPitch Control que sa carrière commence réellement. Son album est très bien accueilli par la presse et va lui permettre de jouer dans les plus grands festivals du monde.

Bravo, Sascha Funke

Dans cet album, Sascha Funke mélange de la meilleure des façons tech-house, minimal et electro pop. Difficile de ne pas adhérer à ce genre de techno qui me fait penser à un mélange de Carl Craig et de Paul Kalkbrenner. Bravo commence par Now You Know, une musique entrainante où les voix, machines et guitares se mêlent pour un tube incontestable. Mais chaque morceau nous met dans une ambiance différente. L’excellente musique Bravo envoie du son beaucoup plus techno et contraste avec l’electro plus posée que nous propose le reste de l’album. Elle sera reprise par de nombreux Dj et fera danser de jeunes insouciants comme nous dans le monde entier. On pourra aussi remarquer Forms and Shapes, un son limite electro-disco où les chants mélodieux s’adaptent très bien avec ce style. Pour finir, vous apprécierez surement Soso, de la minimale très légère et assez novatrice.

Au final cet album me fait penser à un subtil mélange de deux styles qu’il a surement rencontré dans ses deux labels. Le côté vivant et mouvementé de Kompakt et le côté plus sombre de BPitch Control. Sascha Funke ne s’arrête pas là et enchaine les maxi et EP pendant plusieurs années et finit par sortir un deuxième album en 2008, Mango. On y retrouve quelques tendances de Bravo mais on sent que son style a évolué et est surement plus développé. Mais Bravo reste quand même une bonne base à connaitre.

Sascha Funke

Alors fans de techno, ou amateurs en tout genre, je vous conseille d’écouter le petit protégé d’Ellen Allien qui n’a surement pas fini de faire parler de lui. Et si l’envie de le voir en live vous taquinait l’esprit, il sera bien difficile de faire ce joyeux voyage en France où il passe rarement. Alors direction Berlin ou les festivals d’Europe de cet été. Les premiers noms commencent à sortir alors soyez prêt !

Alexis


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *