3 Clips Comme ça #5 (spécial halloween)

Photo poupée

Ce week-end marquait le début des vacances de la Toussaint pour de nombreux étudiants lillois. Chacun rentre chez soi, retrouve sa famille et ses amis. Le kiff quoi. Mais ces vacances sont aussi l’occasion de fêter comme il se doit (ou pas) Halloween ! Parce que oui, Halloween approche à grands pas. J’ai donc sélectionné pour vous 3 clips comme ça, juste comme ça, pour flipper dignement le jour J. Âmes sensibles s’abstenir.

I. Aphex Twin – Come To Daddy

https://www.youtube.com/watch?v=h-9UvrLyj3k

Réalisé par Chris Cunningham en 1997, ce clip terrifiant a fait couler beaucoup d’encres. Il met en scène des enfants difformes (qui sont en réalité des nains) arborant des masques à l’effigie de Richard D James ( aka Aphex Twins ). Ces enfants courent dans une zone industrielle désaffectée (qui ressemble comme deux gouttes d’eaux au décor d’Orange Mécanique)  et confèrent ainsi au clip une ambiance oppressante et terrifiante. Au-delà des images et de ces enfants qui semblent terrifier les passants de la zone désaffectée, l’ambiance diabolique de ce clip est également véhiculée par la jungle agressive que représente le son Come to Daddy, son qui a d’ailleurs valu à Aphex Twins de se démarquer des sonorités qu’ils avaient pu auparavant expérimenter.

II. Röyksopp – The Drug

https://www.youtube.com/watch?v=FsOVsOjBsp4

Dans le même genre, mais en beaucoup moins trash que Come To Daddy, je vous propose The Drug, de Röyksopp. Le clip met en scène trois jeunes filles et leur poste de radio errant dans un bâtiment glauque et lugubre qui semble être totalement désaffecté. Au cours de leur périple, les trois filles vont faire d’étonnantes rencontres : tout commence par des symboles morbides tels qu’un crâne au sol sur lequel s’illustre un corbeau puis les jeunes filles tombent sur des personnes dont les yeux sont blancs et vides et qui portent des ecchymoses principalement sur leur visage . Ce qu’il est intéressant de noter est le contraste que l’on peut relever entre les sonorités de la chanson, qui s’avère être une balade électro plutôt douce, et la violence du clip. Vous l’aurez compris, ce clip s’avère être très glauque et la chanson plutôt chill. Du génie en boîte.

III. Pivot – In The Blood

https://www.youtube.com/watch?v=_DbM9FGTk-E

Décidément, les artistes du prestigieux label Warp Records s’illustrent dans le clip façon « horreur ». In The Blood se veut une sorte de « making off » d’une attaque de requin en haute mer. Ce qui le démarque des deux autres vidéos que je vous ai proposé est le fait que, malgré le sujet tragique dont il traite, il se veut plutôt marrant. En effet, les personnages du clips subissent des tortures atroces mais qui, au bout du compte, nous font sourire ( parfois ). De plus, ce clip possède une esthétique particulière, renforcée par l’électro rock de l’instrumentale. Ce clip vidéo donc, malgré son aspect gore, a le mérite d’allier esthétisme original et instrumentale intéressante. Je vous le recommande vivement.

Jena

Post Your Thoughts